françaisenglish

Europan 6Liège

Liège est le centre de la principale agglomération de Wallonnie. Avec Aachen, Maastricht et Hasselt, elle constitue l'Eurégio, au carrefour de trois cultures et de trois langues. Après deux siècles de développement autour des activités industrielles et artisanales, la ville s'est aujourd'hui orientée vers le tertiaire, les administrations publiques, les grandes écoles, les technologies de pointe, le tourisme et surtout le commerce. Placé en bordure de centre ville, le site se trouve au coeur du quartier Sainte Marguerite. Il puise son identité dans celle du faubourg majeur de Liège, avec une structure urbaine du XIXe siècle et une vocation de porte de la ville. Depuis son isolement dû à la création en 1972 de la pénétrante rapide qui borde au nord le quartier, le secteur pâtit d'une mauvaise image de marque résultant d'un sentiment d'insécurité, d'insalubrité et d'un non-aménagement de certains espaces alors que les charmes du site n'attendent que d'être exploités. Le développement des logements sociaux, la dynamisation de fonctions culturelles adaptées à la population et l'affectation de différents ateliers d'artisanat sont à réaliser.


Lauréat

Par-cour(s)
Pierre Alexandre Martin (F), Delphine Ledroit (F), Régis Wojciechowski (F).

par-cours 1

Le projet établit une liaison piétonne entre ville haute et ville basse, liaison qui irrigue les nouvelles fonctions, désenclave le coeur de l'îlot, et apporte une césure sur le côté longeant la voie rapide. Au niveau urbain, c'est le thème du parcours qui inspire le projet, une séquence exploitant les ressources de la topographie. Les ambiances et les architectures varient selon les fonctions et le contexte. Le projet s'inspire du langage urbain liégeois, avec ses larges escaliers, ses belvédères et ses vues. En partie basse, deux immeubles de logement forment une placette. L'échancrure entre les immeubles laissent entrevoir un square arboré qui s'ouvre vers la cour de l'école. Après avoir gravi l'escalier, le piétonnier longe en surplomb la cour de l'école, puis remonte vers la cour haute. Cette vaste cour accueille une pépinière d'entreprises réparties dans quatre bâtiments autonomes, destinés à des ateliers, à des logements d'étudiants et à une vitrine de l'artisanat liégeois. Le volume élancé du pavillon d'exposition offre un point de repère dans la ville. De l'intérieur, ses ouvertures cadrent le regard vers différents points de vue. Au pied du pavillon, on peut emprunter une passerelle pour l'ultime séquence du parcours, qui rejoint la plate-forme des bus. Au niveau architectural, le thème est la recherche d'expressions différenciées. Le travail de l'enveloppe est destiné à faire ressortir l'autonomie de chaque bâtiment.

par-cours 2
par-cours 3
par-cours 4